Les herbes aromatiques : cultiver et récolter ses herbes préférées en toute simplicité !

Les herbes aromatiques se sentent vraiment bien dans une plate-bande surélevée, car elles y sont bien au chaud et peuvent donc pousser de manière particulièrement luxuriante.

Que diriez-vous de mélanges d’herbes cultivés par vos soins pour préparer une délicieuse sauce méditerranéenne pour les pâtes, une vinaigrette parfaite ou un délicieux thé ? Des ignames ! Créons un parterre surélevé pour les herbes aromatiques !

Quel est le meilleur emplacement ? Où dois-je installer mon parterre surélevé pour herbes aromatiques ?

Tu peux bien sûr aménager ta plate-bande d’herbes aromatiques dans ton jardin, mais un « balcon d’herbes aromatiques » avec de nombreuses herbes aromatiques parfumées est également une bonne chose ! Tu dois choisir un emplacement ensoleillé ou semi-ombragé pour que tes amies les herbes vertes puissent développer tout leur arôme.

L’idéal serait que ta plate-bande d’herbes aromatiques soit un peu ombragée pendant le soleil de midi – cela peut être par exemple un buisson, un arbre ou un bâtiment à proximité. En fonction de tes possibilités, tu peux envisager de planter une autre plante d’ombre à l’endroit en question !

Si tu n’as pas d’endroit super ensoleillé, ce n’est pas non plus un problème : tu plantes alors dans ton jardin ou sur ton balcon des herbes qui se plaisent à l’ombre ou à la mi-ombre.

Planter des herbes surélevées : Lumière, nutriments et culture mixte

Cela te démange déjà et tu es impatient de remplir ta plate-bande d’herbes aromatiques avec toutes ces petites plantes ? Je comprends tout à fait ! Mais il est tout de même important d’investir un peu de temps dans la planification. Tes herbes te remercieront par une croissance fantastique et une récolte abondante, c’est promis ! 🙂

Besoins en lumière et en nutriments

Commence par noter les herbes que tu souhaites avoir dans ta plate-bande. Ensuite, tu vois lesquelles aiment le soleil et lesquelles se sentent mieux à l’ombre ou à la mi-ombre. Pour finir, note si les futures plantes de la plate-bande souhaitent une terre pauvre ou riche en substances nutritives.

Tu as tout noté ? Super ! 🙂 Maintenant, regarde au dos des sachets de graines ou des étiquettes de plantes quelle est la hauteur des herbes que tu as choisies. C’est important de le savoir, car tu ne veux pas que tes plantes se fassent de l’ombre entre elles ! Tu plantes ensuite les herbes géantes sur le côté nord et les naines sur le côté sud. Ainsi, tout le monde aura droit à une bonne dose de soleil !

Mais si tu as des candidats qui n’aiment pas trop le soleil, une bonne astuce consiste à placer les petites herbes qui aiment l’ombre sur le côté nord. Les herbes surélevées qui dépassent assureront ainsi une ombre suffisante et tu pourras quand même planter les exemplaires plus sensibles à la lumière dans une plate-bande ensoleillée.

L’idée de cultiver toutes sortes d’herbes dans une plate-bande surélevée et d’aménager pour chacune d’elles un petit coin adapté t’enthousiasme ?

Herbes multicolores en hauteur : culture mixte

Comme chez les humains, il y a des herbes qui s’apprécient particulièrement et se font du bien les unes aux autres, et d’autres qui ne se supportent pas. C’est pourquoi tu as besoin d’une culture mixte adaptée pour ta plate-bande d’herbes hautes.

Si tu réunis les bons partenaires, un bon voisinage se développera et tes petites plantes pousseront de manière luxuriante et magnifique pour devenir de magnifiques herbacées vivaces.

Psst : si tu cultives tes herbes aromatiques à l’intérieur et que tu les mets dans ta plate-bande sous forme de jeunes plants vigoureux, tu peux récolter plus tôt que si tu semais directement dans la plate-bande ! Et avec un bac de couche précoce, tu peux aussi mettre tes jeunes plants plus tôt dans la plate-bande d’herbes, car il les protège des gelées tardives. C’est cool, non ?

Pour en savoir plus sur ce sujet et sur la manière de cultiver facilement des légumes et d’obtenir une bonne récolte, consulte mon cours « Démarrer un potager ». Je serais très heureuse que tu fasses partie de l’équipe de jardiniers et que tu cultives ta propre nourriture ! 🙂

Aménager un carré d’herbes aromatiques : acheter ou construire soi-même ?

Tu peux bien sûr construire toi-même ton carré d’herbes aromatiques surélevé ! Je te montre comment faire rapidement et facilement dans mon article Construire soi-même une plate-bande surélevée en bois.

Les briques ou les tuiles sont également un excellent matériau pour un parterre surélevé – elles emmagasinent la chaleur et créent un microclimat agréable. De plus, elles sont très jolies en tant que bordure de jardin ! Mais si tu n’as pas envie de le faire, tu peux aussi acheter une plate-bande toute prête ou un kit de construction.

Si cela te demande encore trop de travail, regarde autour de toi ce qui peut être transformé en parterre surélevé ! Tu as par exemple une caisse de vin vide ou une autre caisse en bois vide ? Si elle a une hauteur d’environ 40 centimètres – bingo ! Tu es devant ta future plate-bande d’herbes aromatiques ! 😉

Il ne te reste plus qu’à recouvrir la caisse d’un film plastique et à percer quelques trous dans le fond. Ensuite, il ne reste plus qu’à remplir la caisse !

Comment remplir une plate-bande d’herbes aromatiques ?

Étant donné qu’une plate-bande d’herbes aromatiques est nettement plus basse qu’une plate-bande de légumes, tu n’as pas besoin d’y superposer différents matériaux.

Il est toutefois très important que tu remplisses les cinq centimètres inférieurs d’une couche de drainage en argile expansée ou en gravier, car les herbes ne supportent pas du tout la stagnation de l’eau.

Il existe différentes possibilités de remplissage :

  • Tu achètes de la terre à planter dans un magasin de jardinage et tu remplis ta plate-bande avec.
  • Tu mélanges deux parts de terre de jardin ou de compost avec une part de sable pour les herbes peu exigeantes.
  • Tu utilises du compost pour les herbes très gourmandes.

Si tu as une plate-bande d’herbes aromatiques suffisamment grande, tu peux créer des zones où il y a d’une part des surfaces maigres avec du sable et d’autre part des surfaces plus riches en nutriments avec du compost. Ainsi, les plantes à forte croissance et les plantes à faible croissance se sentent bien dans la même plate-bande !

Entretenir une plate-bande d’herbes aromatiques : arroser, pailler, fertiliser

Même les herbes aromatiques les plus simples ont besoin d’un peu d’attention et d’amour après avoir été placées dans la plate-bande, afin qu’elles puissent s’épanouir et pousser à merveille !

Certaines d’entre elles, comme le persil, le basilic, la ciboulette, la bourrache, l’aneth, l’estragon, le cresson de jardin et la livèche, sont assez assoiffées, alors que d’autres herbes n’ont pas besoin de beaucoup d’eau. Pour que tu puisses satisfaire les deux dans ta plate-bande d’herbes hautes, place simplement les plantes qui ont besoin d’eau au centre de la plate-bande et les spartiates sur le bord. C’est là que la terre se dessèche le plus rapidement, tandis que l’humidité se conserve plus longtemps au centre. En attribuant judicieusement les places, tu réponds facilement aux besoins de base de tes amis verts.

Le paillage est un excellent moyen de retenir la précieuse eau dans le sol. Si tu me connais depuis longtemps, tu sais que le paillage est pour moi l’une des choses les plus importantes en matière de jardinage !

Comme les herbes ne doivent pas recevoir d’engrais supplémentaire par le biais du paillis, il est préférable de pailler ton carré d’herbes avec une couche de gravier fin, d’argile expansée ou de tessons de poterie plutôt qu’avec des matériaux organiques. Cela protège le sol du dessèchement et constitue un réservoir de chaleur supplémentaire, mais n’apporte pas de nutriments aux plantes.

En effet, tu n’as pas besoin de fertiliser tes herbes surélevées. Si tu es trop généreux en nourriture, les tissus végétaux se dissolvent et les herbes perdent leur arôme. En même temps, elles sont plus sensibles aux maladies et aux parasites.

Le compost suffit aux plus gourmands d’entre eux, tous les autres sont heureux dans leur maison de sable et de compost. N’oublie donc pas que les bonnes intentions ne sont pas toujours les bonnes ! 😉

Une plate-bande d’herbes aromatiques est rapide à installer et facile à entretenir. Il te permet de donner un coup de fouet à tout ce que tu cuisines, il est délicieusement parfumé à la belle saison et il est très esthétique sur le balcon ou dans le jardin. C’est pourquoi tu ne devrais plus attendre longtemps pour aménager ta plate-bande d’herbes aromatiques ! 🙂

Les 8 conseils les plus importants pour une culture réussie

Chaque année, je me réjouis de pouvoir cultiver mes propres légumes et herbes aromatiques. Pour faire germer de jeunes plantes fortes à partir de graines, il y a quelques petites choses à prendre en compte. Vous trouverez ici les conseils les plus importants pour une culture réussie.

Le bon moment

Lorsque le soleil de printemps apparaît pour la première fois à la mi-février, nous aimerions commencer à cultiver des légumes et des herbes dès maintenant. Nos doigts nous démangent et il semble presque impossible de se retenir. Mais il est encore beaucoup trop tôt ! Les seules choses que vous pouvez cultiver de la mi-février à la fin de février sont les piments, les poivrons et les aubergines. Ils ont une très longue période de germination et peuvent être avancés d’un mois avant tous les autres. Pour les autres graines de tomates, de courgettes ou de fleurs, il faut attendre la mi/fin mars. Ces plantes ne peuvent être plantées sur le balcon ou dans le jardin que vers la fin mai (après les saints de glace). Si elles sont cultivées très tôt et laissées à l’intérieur pendant des mois, cela ne sera pas bon pour les semis. Ils deviennent longs, minces et flasques.

Utiliser le sol de culture

Il n’y a pas de résidus provenant d’autres plantes, pas de micro-organismes ou de spores fongiques dans le sol de culture (j’utilise Neudorff). Il n’est pas fertilisé et est donc idéal pour les racines tendres des plants. Dès que vous aurez le terreau dans la main, vous remarquerez à quel point il est beau, meuble et perméable. Il est préférable de ne pas utiliser de terre de jardin ou de compost. L’utilisation d’un sol de culture augmente la probabilité que les graines germent bien et se développent en petites plantes majestueuses.

La culture du chili

Au fil du temps, j’ai fait l’expérience qu’il fonctionne mieux dans des bacs peu profonds. Ils offrent suffisamment d’espace pour les graines et, en même temps, vous n’avez pas besoin d’autant de terre de culture. Il peut être semé en rangs pratiques. Ainsi, vous pouvez cultiver de nombreux types de légumes différents dans un seul plateau. Les plateaux tiennent parfaitement sur un rebord de fenêtre et ne prennent pas trop de place dans la maison.

Humidité constante

À partir du moment où les graines sont placées dans le sol et arrosées, elles ne doivent pas se dessécher. Sinon, le processus de germination s’arrêtera. Un spray d’arrosage est d’une grande aide pour l’arrosage. Le doux jet d’eau ne lavera pas les graines à la surface – tout restera en place. Placez un film transparent ou une serre sur les plateaux de semences. Cela vous évitera d’avoir à arroser fréquemment et vos plants ne se dessècheront pas. Dès que les plantes sortent de la terre, on peut enlever la feuille. Si des moisissures se forment entre-temps, ce n’est pas grave. Pour qu’elle ne se répande pas davantage, aérez les graines de temps en temps et retirez la feuille.

Rédiger un label

Pour garder une trace et savoir exactement quel légume se trouve dans quel pot, il est conseillé d’étiqueter les graines. J’ai découpé un pot de yaourt et j’y ai inscrit la date de semis et les variétés. Vous pouvez également acheter des étiquettes et y inscrire les informations les plus importantes avec un crayon (c’est celui qui tient le mieux).

Un endroit chaud et lumineux

La lumière et la chaleur sont essentielles pour que les graines se développent. Mais malheureusement, à l’intérieur, il y a souvent trop de chaleur et pas assez de lumière. Sur le rebord de la fenêtre, il est lumineux, mais si le chauffage fonctionne en dessous, ce n’est pas un bon endroit pour les semis. Il s’agit de rechercher un emplacement dans l’appartement, qui apporte des conditions aussi idéales que possible. Si vous ne pouvez trouver une place qu’à l’étage (par exemple si vous avez des fenêtres du sol au plafond ou des portes de balcon), vous pouvez y placer les plateaux. Sur une boîte en carton inversée, ils se tiennent un peu plus haut et le sol ne se mouille pas.

Veillez à bien piquer et repiquer

Après environ 4 semaines (selon la variété), les graines se sont transformées en petits semis. Pour qu’elles deviennent des jeunes plantes compactes et majestueuses, l’étape du repiquage (aussi appelée séparation) est très importante. Si vous avez déjà semé les graines dans des pots individuels, il faut encore le faire. Les semis veulent désormais un autre sol. Le sol de culture ne leur fournit pas de nutriments, mais ceux-ci sont maintenant nécessaires aux semis pour qu’ils deviennent grands et forts. Ils doivent donc être transplantés dans un sol riche en plantes potagères organiques.

Durcissement des plantes

À partir de la mi-avril, lorsque les premiers jours ensoleillés et doux se produisent, les jeunes plantes sont endurcies. Les jours chauds, ils peuvent profiter d’un peu d’air frais. Ils ne doivent pas encore être placés directement au soleil, mais dans un endroit ombragé et protégé du vent. Ramenez-les la nuit. Le durcissement est important pour que les plantes s’habituent aux conditions extérieures (soleil, vent, pluie) et ne subissent pas de chocs extérieurs. Si les plantes ne sont pas durcies, elles peuvent cesser de croître ou mourir directement lorsqu’elles sont plantées.

Vers la mi-mai, quand il n’y a plus de menace de gel nocturne, vos plantes cultivées peuvent alors être transplantées dans la plate-bande ou la balconnière.

 

Catégories